Chef de projet P105

 

L’organisation :

La préfecture du Rhône est un établissement public qui met en oeuvre des politiques ministérielles au service des administrés et de l’intérêt général.

Contexte :

Service RéSIC (Réseau des Systèmes d’Information et de Communication).

Le besoin :

Dans le cadre du projet P105, le RéSIC a besoin d’un chef afin de le gérer efficacement sur tous les plans (humains, techniques …).

Objectif :

Gérer le projet de la préfecture P105.

Réalisations :

La gestion du projet P105 s’est déclinés en plusieurs étapes :

Préparation de l’équipe-projet et planification :

Il était demandé de prendre connaissance des documents relatifs au projet, d’analyser les tâches et les reformuler. Puis faire une synthèse du projet en général.
Parallèlement, on avait à préparer l’équipe-projet en tenant compte des compétences des agents de la préfecture + des nouveaux techniciens réseaux que la préfecture avait prévus de recruter pour une durée temporaire.
Après, on planifiait le pprojet avec un outil : GanttProject pour sa simplicité d’utilisation.

Suppervision de l’équipe exécutante et suivi de progression du projet :

En tant que chef de projet, j’avais à faire un suivi des techniciens réseaux (bilan, compte-rendu, réunion) et contrôle dès leurs activités. Tout au long de ce projet, j’avais à mettre à jour l’avancement du projet, notamment au niveau des tâches.
Par ailleurs, j’avais à en plus de mettre à jour la progression du projet, d’étudier de nouvelles candidatures grâce à leur CV, préparer les entretiens, discuter du projet de la préfecture et les accueillir dans les meilleures conditions possibles, ceci afin d’avancer efficacement le projet.

mission4-cheminement

Participation aux différentes tâches du projet :

Tout au long de ce projet, j’ai participé à certaines tâches des administrateurs/techniciens pour faire avancer efficacement le projet :

  • Recherches des pilotes pour les serveurs : Pour préparer la migration des serveurs
    à une nouvelle version, il était demandé de rechercher les pilotes du serveur en fonction du système d’exploitation (SE) actuel (figure 29) et du nouvel SE qui sera installé,, la plupart d’entre eux feront l’objet de virtualisation.
  • Mise jour des informations sur GLPI (postes de travail associés aux utilisateurs) :
    Les techniciens réseaux chargés de la tâche « Inventaire » du projet avait pour objectif de récupérer les informations des postes de travail associés aux utilisateurs (à quel utilisateur appartient tel poste, exemple qui utilise le poste PPP115 ?). Cela concernait essentiellement les clients légers de première génération et ils avaient à se déplacer physiquement. Les informations étant stockées sur des fichiers CSV, il fallait les transférer à un responsable de GLPI situé à Paris.
  • Ferme de serveurs RDS (Accès distantt) : Dans le cadre de la tâche “Accès distant”, j’ai dû intervenir sur la mise en place d’une ferme de serveur RDS pour évaluer et tester l’efficacité de la connexion au bureau virtuel à distance avec des clients légers (ancien comme nouveau). Cette solution fera l’objet de comparaison avec d’autres solutions par l’équipe ingénieur : à savoir Systancia, XenDesktop (Citrix) et Vmware Horizon. Cette ferrme de serveur RDS a fait l’objet de test des nouvelles Stratégies de Groupes (GPO) avec les nouveaux groupes et des utilisateurs créés.

Formation aux outils/méthodes :

Bien que je sois chef de projet, je ne pouvais pas tout connaître et intervenir sur toutes les tâches du projet P105 comptes tenus de mon expérience actuelle, il me paraissait intéressant de profiter d’une certaine formation par des « stagiaires » (c’est-à-dire membre du projet) qui ont une expertise sur un/des outils, voir des méthodes particulières. Notamment :

  • Active Directory : Des stagiaires avaient la tâche « revue de l’annuaire AD de la
    préfecture ». Il devait donc analyser l’Active Directory actuelle, mais aussi les groupes et les droits associés. Tout au long de leur travail, j’ai bénéficié de leurs expériences sur l’Active Directory (fonctionnement, organisation).
  • Convention de nommage : Lors de l’élaboration du nouvel AD de la préfecture, il était nécessaire de rédiger une convention de nommage, notamment du matériel gérer par le service RéSIC d’une part, mais aussi des nouveaux groupes globaux d’autre part.
  • OpenStack : Bien qu’il ne fût pas retenu dans le cadre du projet P105, deux
    techniciens avaient trouvé bon de le présenter à la préfecture afin de comprendre son fonctionnement, ses avantages et ses inconvénients.

mission4_2-cheminement

Captures d’écrans relatives à la mission + documents associés :

Xmind-EquipeProjetP105
 

GanttProject-P105
 

<< Mission 3

Voir le projet P105 >>

<< Retour à “Alternance à la Préfecture du Rhône” >>

c5cc9b51f23474bdd3fc56c108349b14rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
Mon profil Twitter
Mon profil LinkedIn
Mon profil Viadeo
Mon CV sur DoYouBuzz
Mon profil Openclassroom
Mon profil Alphorm
Vous avez un problème ? Contactez-moi
error: